Accueil>...>La charte de l'arbre

La charte de l'arbre

charte arbre

Préserver notre patrimoine arboré

Le Pré Saint-Gervais a un territoire très dense et peu d’espaces inoccupés. Aussi la Ville accorde-t-elle un grand soin à ses arbres.

Depuis près de 30 ans, leur nombre n’a cessé de croître et ils font l’objet d’un entretien de plus en plus attentif.

En 2011, une étude phytosanitaire  a été réalisée sur l’ensemble des arbres de la ville. Elle a révélé un état de santé des arbres mitigé : si certains arbres se portent très bien, d’autres sont en très mauvais état.

Un atelier urbain a réuni les habitants sur ce sujet et les débats ont fait émerger deux nécessités : la Ville prendra ses responsabilités face aux arbres dangereux et elle améliorera encore la gestion du patrimoine arboré.

 Suite à cet atelier, une charte de l’arbre a été mise en place. Elle régit désormais la politique de gestion de l’arbre dans la ville.

La charte de l'arbre
L'atelier urbain du 15 novembre 2011 portait sur les questions d'environnement. L'idée était notamment de recueillir le regard et les attentes des Gervaisiens sur la place de l'arbre dans la ville et la prise en compte de l'environnement au Pré Saint-Gervais. Il a donné lieu à une charte de l'arbre, qui propose 5 engagements pour une ville plus verte.


La charte de l'arbre, c'est :

  • Un arbre abattu = Un arbre remplacé

L’arbre est une composante importante du cadre de vie des Gervaisiens. Ainsi, notre patrimoine arboré n’a cessé de croitre pour atteindre 1157 arbres sur notre espace public en septembre 2011 (dont 152 à la villa du Pré). Douze nouvelles plantations sont venues renforcer cet effectif en octobre. Ainsi, notre patrimoine arboré représente une surface de plus de 2,5 hectares de forêt sur les 70 que compte notre commune.

  • Agir pour la biodiversité = diversifier les espèces

Plus de 56 % de notre patrimoine arboré sur l’espace public est composé de seulement de 3 essences : le platane, le marronnier et le tilleul. Afin d’élargir notre palette végétale, une réflexion est menée à chaque nouvelle plantation pour implanter de nouvelles espèces endémiques à notre région et non présentent sur notre commune.

  • Respecter l’arbre en lui offrant un environnement de qualité dès sa plantation

Le milieu urbain est loin d’offrir des conditions favorables à la pérennisation des végétaux. C’est pourquoi la commune du Pré Saint Gervais s’engage à mener une réflexion approfondie avant toute plantation afin de trouver la meilleure adéquation entre les caractéristiques du site (lumière, vent, qualité du sol, orientation, …) et les exigences propres de l’arbre.
Afin de garantir une meilleure reprise et adaptation à notre milieu, nos arbres sont choisis dans des pépinières locales. Ainsi, nos plantes sont déjà habituées à nos contraintes de sol et de climat.
Mais notre engagement ne s’arrête pas là : tout au cours de leur vie, nos arbres bénéficient d’une attention particulière : arrosage, suivi du tuteurage, mise en place de protection métallique, taille adaptée…

  • Assurer la continuité avec les villes voisines = Intégrer notre patrimoine arboré dans un couloir écologique

Notre patrimoine végétal s’inscrit dans le renforcement du couloir écologique existant entre le Parc de la Villette et le Parc de Romainville. Afin d’élargir ce couloir, de nouveaux axes ont été arborés : rue de Stalingrad, rue Colette Audry, rue du Belvédère,… et plus récemment rue Sémanaz .

  • Bien s’entourer = Travailler en partenariat avec des professionnels reconnus de l’arbre

En 2011, une grande étude a été menée (par l’Office National des Forets) sur l’ensemble de notre espace public pour mieux connaitre notre patrimoine arboré, ainsi que son état de santé.
Riche de ce diagnostic, nous avons mis en place un programme de soins pour certains arbres, de remplacement pour d’autres.
Nous choisissons nos partenaires en fonction de leur approche respectueuse de l’arbre, de leur savoir faire et de leurs expériences confirmées. Ils doivent se plier à nos exigences particulières en respectant les consignes strictes inscrites dans le cahier des charges lors des travaux : mise en place de protections autour des troncs, respect des racines lors d’ouverture de fosses,…
De plus, nous veillons à suivre l’évolution des nouvelles technologies permettant d être plus efficace pour aider nos arbres à mieux vivre : ex : pour notre prochaine campagne d’entretien, nous imposerons et veillerons à ce que nos partenaires désinfectent systématiquement et continuellement leurs outils de taille. Nous limiterons ainsi la propagation de maladie d’arbre en arbre.

Télécharger la Charte de l'arbre.