Accueil>Busso : un projet de Ville

Busso : un projet de Ville

Un tiers lieux culturel bientôt en place

Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt pour l’occupation temporaire lancé cet été, Est Ensemble et la Ville ont choisi mi-octobre l’association Soukmachines pour animer 3 000 m2 de la friche industrielle Busso.

Transformer une parcelle peut prendre du temps. Quand un terrain, un immeuble, une usine se libèrent, quelques années sont souvent nécessaires pour imaginer, financer et construire les projets. Pour ne pas laisser ces lieux à l’abandon, Est Ensemble et la Ville ont souhaité favoriser l’expression d’initiatives originales et porteuses de sens, en attendant la mise en place d’un projet pour Busso, défini avec l’ensemble de la population, d’ici trois ans.

Favoriser les échanges artistiques

En réponse à l’appel à projet émis en septembre, des associations ou entreprises de l’économie sociale et solidaire ont présenté leur candidature pour occuper provisoirement le site industriel de Busso. Afin de répondre à la priorité n°5 de la votation citoyenne, l’association Soukmachines a été retenue. Valorisant les échanges artistiques et les artistes émergent-e-s, elle a déjà investi des lieux atypiques et des espaces urbains inutilisés, comme la halle Papin à Pantin : espaces de travail collaboratifs et abordables, pour permettre une grande variété de professions, événements culturels gratuits et accessibles (concerts, spectacles, expositions, ateliers, repas partagés, conférences…

Un lieu ouvert à tou-te-s

À Pantin, Soukmachines a permis la création d’un lieu de convivialité ouvert sur la ville et le quartier. Les espaces extérieurs de la halle Papin ont été aménagés pour accueillir la buvette, les barbecues en accès libre, la piscine gonflable, les jeux et les ateliers proposés chaque dimanche par les résident-e-s. De plus, des liens étroits avec les différents acteurs et actrices associatifs-ives et institutionnel-le-s locaux ont été tissés au coeur des Quatre-Chemins.

Une implantation pour le printemps

Aux beaux jours, c’est donc une structure similaire qui ouvrira rue Danton. Soukmachines travaillera notamment à remettre la production alimentaire au cœur de la ville, avec la mise en culture de certains espaces. Elle fédérera des gervaisien-ne-s aux compétences plurielles, rassemblé-e-s dans le collectif Bussolik autour d’un lieu à vocation sociale, culturelle et conviviale, qui ferait de l’accueil de la jeunesse sa priorité.

Mais pour Soukmachines, aucun projet n’est préconçu : c’est le site, ses particularités, la ville et ses habitant- e-s qui feront naître les idées. Si vous êtes impatient-e-s de le découvrir, nul besoin d’attendre le printemps : l’association compte bien organiser des chantiers bénévoles, pour des temps de partage de savoir-faire et de rencontre.

Si vous souhaitez aider à la construction d’éléments de mobilier, à la mise en valeur des espaces et à toute sorte de petits travaux, vous êtes les bienvenu-e-s !

 

Concertation

Une réunion de concertation sur le futur réaménagement de la friche industrielle Busso aura lieu le 12 décembre à 19h dans le préau de l’école Pierre-Brossolette (entrée rue Pierre-Brossolette).
Cette réunion marquera le lancement de la phase de définition du projet.

Une large concertation prévue

 

/////

Situé en cœur de ville, le site de Busso est un lieu central du Pré Saint-Gervais. Son réaménagement s’inscrit dans le cadre d’un projet de ville global et se fera en concertation avec l’ensemble de la population gervaisienne.

  •  L’Etablissement Public Foncier d’Île-de-France (EPFIF, grand acteur institutionnel qui contribue à l’accroissement de l’offre de logements, au soutien du développement économique et à la lutte contre l'habitat indigne aux côtés des collectivités locales) est devenu propriétaire pour le compte de la Ville au début de l’année 2018 du site Busso, ancienne usine agroalimentaire. Après négociations de Gérard Cosme, maire du Pré Saint-Gervais, la convention avec l’EPFIF initialement prévue pour 2 ans est passée à 3 ans. Cette année supplémentaire est importante, elle permettra à la Municipalité de concerter largement et régulièrement l'ensemble de la population, afin de dessiner et définir, ensemble, le futur visage de ce site emblématique. Tout au long de la phase préalable de définition du projet, des ateliers urbains seront proposés afin de présenter la démarche puis construire le projet avec les habitant-e-s en s’aidant de plans, d’expertises, de maquettes…Le 1er atelier urbain aura lieu à l’automne 2018. L’ensemble des Gervaisien-ne-s y sera convié.

 

  • Pendant ces 3 ans, le site Busso vivra également : installation de services municipaux (Communication et Garage municipal) et courant 2019, mise à disposition d’une partie de l’usine à un spécialiste de l’occupation éphémère, en lien avec le projet TempO piloté par Est Ensemble. Toutes les informations sur le projet sur : est-ensemble.fr/tempo

/////