Accueil>...>Agenda 21 : Offre socio-économique

Agenda 21 : Offre socio-économique

Dynamique économique

La ville du Pré Saint-Gervais comptabilise environ 160 commerces et 232 entreprises. Leur activité est centrée autour de trois grands secteurs : le commerce (de bouche et alimentation), les services et la construction.

L'activité commerciale est principalement composée de commerces de proximité répartis dans trois pôles d'activités principaux : le pôle de la rue André-Joineau situé au cœur de la commune ; le pôle Séverine et le pôle Babylone situés au sud-est de la commune.
Les entreprises implantées, bien que petites voire très petites (95% ont moins de 9 salariés), le sont durablement (plus de 10 ans) et le taux de création de nouvelles activités est élevé, encouragé par le régime de l'auto-entrepreneur existant depuis 2009.
Une part importante des espaces commerciaux est vacante (22%). S'ils ne sont pas repris par une activité, certains sont convertis en logements du fait de la pression foncière exercée par Paris.

Le manque de stationnement est ressenti comme un frein au développement de l'attractivité des commerces. Cependant, les centres commerciaux à l'extérieur de la ville (ex : centre commercial de Rosny-sous-Bois à 8 km), qui eux offrent un stationnement important semblent être faiblement concurrents. L'accessibilité à pied l'emporte en effet pour les gervaisiens. 

2  1 marcheL'absence de foncier de taille suffisante et des infrastructures liées empêche l'implantation d'entreprise de grande envergure.
Des initiatives communales en faveur du dynamisme commercial de la commune ont été lancées, comme le diagnostic de développement commercial ou encore les projets de périmètre de sauvegarde et de charte d'enseigne.

A un niveau très local, le marché couvert du Pré Saint-Gervais va faire l'objet d'une étude afin d'améliorer sa visibilité et d'encourager les habitants à le fréquenter. Une AMAP a également vu le jour en 2010 et propose un autre service de proximité et fait la promotion de l'agriculture biologique.

Au niveau intercommunal, la prise de la compétence "développement économique" par Est Ensemble représente une réelle opportunité pour la commune pour mener des projets communs de plus grande envergure.

La mairie, vers une consommation responsable

Le service achats et marchés publics a pris l'initiative d'inscrire des critères liés au développement durable dans les clauses de marchés publics. Ainsi, les marchés intègrent des objectifs de développement durable et sont attribués de manière préférentielle aux entreprises favorisant l'insertion professionnelle.

Le papier recyclé est largement utilisé et les produits issus de l'agriculture biologique ont été inscrits dans les marchés de restauration afin d'être distribués deux fois par mois dans les cantines scolaires.

Ces démarches sont néanmoins ponctuelles et ne font pas encore l'objet d'une démarche globale et systématique.

Services et équipements de santé

La commune du Pré Saint-Gervais a une densité médicale assez faible, puisqu'elle est de 0,52 médecins pour 1 000 habitants (1,2 pour 1 000 en Seine Saint Denis), soit 8 médecins, et la moitié a plus de 55 ans. La commune est dotée de médecins spécialistes tels que 4 chirurgiens-dentistes, 3 psychiatres, 1 pédiatre, 4 masseurs-kinésithérapeutes, 3 orthophonistes, 3 pédicures-podologues et 1 psychologue. Le réseau de soins palliatifs est bien développé. Une clinique de soins de réadaptation est également présente.

2  2 servicessanteLa proximité de Paris permet une accessibilité aisée aux grands hôpitaux.

Un pôle social a été créé par la commune en 2009 et regroupe les services de la direction de l'action sociale  à savoir le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS), la Mission insertion, le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE), le Service d'information et de coordination gérontologique et le service de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

Un dispositif opérationnel, Atelier Santé Ville (ASV), mis en œuvre par la commune, coordonne, anime et suit le volet santé du CUCS. C'est une démarche territoriale pour le développement de projets locaux de santé publique qui vise à associer les acteurs locaux (professionnels, institutions) et les habitants au diagnostic local afin d'élaborer des projets de santé publique en cohérence avec les besoins locaux.

Un centre de santé a été relevé comme manquant par une partie des médecins et Gervaisiens. Il permettrait de mettre à disposition des patients une offre de soins médicaux et paramédicaux de proximité et un service de prévention.

Toutes ces structures et acteurs du secteur social contribuent à former un maillage fort, et représentent un véritable atout sur le territoire.

La ville s'est d'ores et déjà saisie de cette problématique, mais le développement de l'offre de soins reste un enjeu majeur.

Services et équipement sociaux à destination de la population

2  3  CCASLa ville du Pré Saint-Gervais s'investit fortement en matière de social pour aider ses habitants.

En effet, elle connaît un accroissement de la précarité de sa population. La demande d'aides facultatives auprès du CCAS, établissement public communal d'aide à l'insertion, a en effet augmenté de 30,5 % entre 2007 et 2011. Le nombre de bénéficiaires du RSA a augmenté de 2,3% entre juin 2010 et juin 2011.

Les structures de proximité, créatrices de lien social, ne sont pas assez nombreuses sur le territoire. Cependant, plusieurs initiatives existent et œuvrent à réduire ce manque de lien.

Des associations caritatives sont implantées au Pré Saint-Gervais. Ainsi, le Foyer Emmaüs-Prost, les Restos du Cœur, la Croix Rouge, le Secours Catholique et l'Armée du Salut interviennent pour aider les plus démunis.

La commune, comptant dans sa population 9,4% de plus de 65 ans, dispose d'un hébergement social pour personnes âgées autonomes et d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. La mairie s'est donnée pour objectif de rompre l'isolement, favoriser le lien intergénérationnel et améliorer le bien-être pour ces personnes âgées. Il existe également un logement foyer, résidence pour les personnes âgées autonomes et un établissement d'hébergement (EHPAD) pour celles qui ne le sont plus. Des activités sportives et culturelles leurs sont proposées, ainsi que l'accès à un service de transport adapté.

La prise en compte du handicap au sein des services et sur le territoire fait partie des grands chantiers de travail de la commune. La commune accuse un grand retard concernant l'accessibilité des bâtiments publics aux personnes handicapées. Néanmoins plusieurs mesures ont été prises dans ce sens : mise aux normes des bâtiments communaux, de la voirie, des écoles et de l'hôtel de ville.

Ouvert en septembre 2009 dans le cadre du CUCS, le Point d'accès au droit regroupe en un lieu unique les permanences gratuites d'aide juridique, administrative et sociale proposées aux Gervaisiens. Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance porte une partie des orientations du CUCS dans le domaine de la prévention de la délinquance.

Enfance, jeunesse et éducation

2  4 enfanceAvec une proportion de jeunes de moins de 20 ans égale à 24,4% de sa population, le Pré Saint-Gervais est une commune plutôt jeune.
La politique communale est tournée en faveur de l'éducation et s'articule autour de 4 axes que sont l'apprentissage de la lecture, l'apprentissage des usages numériques, le soutien à la parentalité, la sensibilisation et l'éducation au développement durable. Elle vise également à favoriser les partenariats entre les acteurs.

La commune est capable d'accueillir les enfants dès leur plus jeune âge jusqu'au collège. Ainsi, l'accueil de la petite enfance est assuré par 2 crèches collectives, une crèche parentale associative, une maison des assistantes maternelles (MAM).

La ville propose un RAM (relais assistantes maternelles) qui centralise l'information et les besoins en matière d'accueil sur la commune et le LAPE (Lieu d'Accueil Parent-Enfant) pour les enfants de 0 à 6 ans accompagnés d'au moins un parent. Il accueille les femmes enceintes et toute personne ayant régulièrement la charge d'un enfant (parent, grands-parents, membres de la famille). C'est un lieu où l'on peut partager son expérience, poser des questions, évoquer une difficulté, vivre ensemble un moment de jeu et d'échange.

Ensuite, 4 écoles maternelles et 3 écoles primaires prennent le relais avec l'école privée Saint Joseph, et accueillent au total plus de 1 800 écoliers. Deux collèges sont présents sur le territoire de la commune : le collège Jean-Jacques Rousseau et le collège privé Saint Joseph. Pour le lycée, les adolescents vont en majorité rejoindre celui des Lilas. Le taux de réussite au baccalauréat des Gervaisiens est de 81,8%, ce qui est nettement supérieur au taux moyen de l'académie de Créteil.

La commune a développé un Programme de Réussite Educative en proposant notamment une offre de soutien scolaire pour les élèves en ayant besoin.

Les enfants de maternelle et primaire sont également accueillis en dehors du temps scolaire par un accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) pour des activités culturelles et sportives.

Les autres enfants peuvent accéder aux activités proposées par les espaces de loisirs des communes avoisinantes. Les adolescents de 11 à 17 ans quant à eux bénéficient des activités proposées par le service jeunesse et sport. Le dispositif, nommé Pré'Pass Jeunes ou Programme Acti'Jeunes offre ses services pour les mercredis et les vacances.

La commune propose des séjours en centre de vacances. Ce service rencontre énormément de succès, obligeant à établir des listes d'attentes. Les familles défavorisées bénéficient en priorité de ces services, puisque le tarif est déterminé en fonction du quotient familial.
Il faut noter aussi la présence de la bibliothèque François Mitterrand qui dispose d'un secteur consacré à la jeunesse/ d'une section enfants et une section adolescents.

Les actions menées sont intéressantes, mais ont cependant un point faible : leur capacité d'accueil. Les activités périscolaires, certaines activités sportives et culturelles, ne sont en effet pas accessibles par manque de place et de moyens.

L'éducation à l'environnement et au développement durable est une des quatre orientations éducatives de la collectivité. Des actions de sensibilisation au développement durable sont menées par le service éducation de la municipalité dans les écoles maternelles (exposition, ateliers, etc.).

Tout comme pour les élèves de maternelle, les écoliers peuvent participer au jardin partagé et à des ateliers de découverte des fruits et légumes proposés par le service éducation en partenariat avec l'association "le Pouce vert". Par ailleurs, les groupes scolaires ont mis en place le tri sélectif des déchets et organisent la récupération des piles et matériaux usagés.

 

Retour au chapitre 1 du diagnostic (Population et aménagement de l'espace)

 

Consulter le chapitre 3 du diagnostic (Environnement, énergie et qualité de l'air)

 

Retour au sommaire du diagnostic partagé